Erreur d'aiguillage

Erreur d'aiguillage

Lundi 9 octobre: Remise de la pétition

Communiqué de presse: 🔗

©Ramon Lehmann

Pétition

Erreur d'aiguillage : où est la loi climat ?

Grâce au OUI clair du peuple suisse le 18 juin 2023, la Suisse va enfin se doter d’une loi sur la protection du climat fixant des objectifs intermédiaires contraignants ! Pour que cette loi puisse entrer en vigueur, le Conseil fédéral n'a plus qu'à rédiger l'ordonnance d'application. Pourtant, plutôt que d’avancer, il semble que la loi climat ait été remisée sur une voie de garage. Le Conseil fédéral veut se donner 18 mois avant de remettre la loi climat sur les rails ! C’est un temps que nous n’avons pas. La loi climat pourrait déjà être mise en œuvre dès avril 2024. C'est ce que nous demandons. Vous aussi ?

Que se passe-t-il au Conseil fédéral ? Il y a deux mois, le peuple a accepté la loi climat à une large majorité. Il ne reste plus au Conseil fédéral qu’à rédiger l'ordonnance pour qu’elle puisse entrer en vigueur. Mais au lieu de mettre en œuvre la loi le plus rapidement possible, le Conseil fédéral a opté pour une vitesse de croisière. Ce n'est qu'en 2025 que la loi devrait entrer en vigueur.

Plus le délai d’application est repoussé, plus nos chances d'atteindre les objectifs fixés diminuent. Nous perdons un temps précieux et risquons de rater le train. Face à l’urgence climatique, il est incompréhensible de prendre tout ce temps. Chers membres du Conseil fédéral, prenez le train climatique en marche et mettez en œuvre la loi climat dès avril 2024.

Appel au Conseil fédéral

Chères Conseillères fédérales et chers Conseillers fédéraux,

Par cette lettre ouverte, nous vous prions de planifier l'entrée en vigueur de la loi climat dès avril 2024.

En votant OUI à la loi climat (loi fédérale sur les objectifs en matière de protection du climat, sur l'innovation et sur le renforcement de la sécurité énergétique), le 18 juin 2023, la Suisse s'est engagée à atteindre des objectifs contraignants en matière de protection du climat. Elle a ainsi approuvé l’octroi de subventions pour le remplacement des chauffages nuisibles au climat et la mise en place de mesures d’accompagnement des entreprises suisses vers la neutralité carbone. La loi a été clairement approuvée par les électeurs et électrices et pourtant, le Conseil fédéral tarde à la mettre en œuvre : 18 mois entiers sont censés s'écouler avant que la nouvelle loi n'entre en vigueur. Le Conseil fédéral se donne ainsi un temps que nous n'avons pas. La crise climatique n'attend pas.

Plus vite nous agirons en remplaçant les chauffages nuisibles au climat et en aidant les entreprises à atteindre la neutralité carbone, plus nos chances seront grandes de respecter les engagements pris dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat et de tenir les objectifs « zéro émission nette » contenus dans la loi climat. La Suisse a attendu bien trop longtemps en matière de politique climatique. Avec la loi climat, les bases sont enfin posées. Un consensus existe et il est donc crucial d'agir maintenant. Une entrée en vigueur de la loi d'ici à avril 2024 est possible. En cas de nécessité, la durée de la procédure de consultation peut être raccourcie.

Le Parlement a élaboré un contre-projet susceptible de réunir une majorité en une année seulement et l'a adopté dès septembre 2022. Alors que le peuple s’est prononcé clairement en juin et au vu de l'urgence climatique, il est incompréhensible que le Conseil fédéral veuille prendre 18 mois supplémentaires pour établir l'ordonnance.

C'est pourquoi nous demandons que l'ordonnance d'application de la loi climat soit établie le plus rapidement possible, afin qu’elle puisse entrer en vigueur au plus tard en avril 2024.

Le temps presse. Au nom de la Suisse, nous vous demandons d'agir maintenant. Faites en sorte que la loi climat entre en vigueur dès avril 2024 et donnez ainsi aux entreprises et à la population suisses la possibilité de profiter des mesures de soutien prévues.

Considérations distinguées,

Les signataires de l'appel

Voir la pétition complète

15102 Nous voulons que le train de mesures climatiques prenne la voie express plutôt que la voie de garage. Vous aussi ?

* champs obligatoires
En envoyant ce formulaire, vous acceptez nos dispositions en matière de protection des données et nous donnez la permission de vous tenir au courant des événements, des campagnes et des collectes de fonds de l'Association suisse pour la protection du climat.

Partagez la pétition avec votre entourage

Partager:

Bernd Nilles
Directeur d'Action de Carême
«Les populations du Sud souffrent de la crise climatique. Action de Carême le voit tous les jours dans son combat contre la faim. Le OUI à la loi climat a envoyé un signal clair : la Suisse doit prendre ses responsabilités, dès maintenant et pas seulement en 2025 !»
Kathy Steiner
Directrice d’HabitatDurable
«Les propriétaires immobiliers ont clairement dit OUI à la loi climat. Cette volonté de sortir des énergies fossiles ne doit pas être inutilement freinée par le Conseil fédéral. Il est temps d'aller de l'avant»
Leïla Réau
Présidente Swiss Youth For Climate
«Pas de temps à perdre! La crise climatique requiert des engagements forts et immédiats. Approuvée avec succès par les électeurs, la loi climat doit maintenant être implémentée le plus rapidement possible. Notre avenir en dépend.»
Christine Badertscher
Conseillère nationale Vert·e·s BE
«Cet été a montré une fois de plus les conséquences du changement climatique, notamment pour l'agriculture. Il est donc incompréhensible que le Conseil fédéral retarde la mise en œuvre de la loi, qui a été clairement acceptée par le peuple.»
Roger Nordmannn
Conseiller national PS VD
«La décision du peuple est claire et doit être mise en œuvre sans délai !»
Marc Rüdisüli
Président des Jeunes du Centre
«Chaque jour compte. Mettons en œuvre ce que les électeurs ont décidé. Les générations futures auront d'autant moins besoin de prendre des mesures de compensation que des mesures efficaces pour la protection du climat seront décidées tôt.»
Barbara Schaffner
Conseillère nationale PVL ZH
«Avancer maintenant et mettre en œuvre la loi climat ! Les retards freinent les investissements dans le remplacement des chauffages et les projets innovants - au détriment du commerce et de l'industrie.»
SIGNER NOTRE APPEL MAINTENANT !